Agir rapidement, mais sans précipitation

Planifier et restructurer dans l’urgence

Des difficultés sévères de paiement des obligations ONSS ou TVA, la perte consécutive de plusieurs clients ou un conflit majeur avec un fournisseur stratégique sont autant d’exemples d’angoisses profondes pour un chef d’entreprise.

Le plus souvent, une crise survient brusquement ou après l’accumulation de plusieurs facteurs.
Gérer la crise requiert une analyse préalable de la situation pour proposer ensuite un plan de gestion de la crise voire de restructuration.

Souvent, le chef d’entreprise se sent dépourvu face à la crise. Les relations humaines entre parties prenantes de la crise sont tendues voire parfois rompues.

Dans le meilleur des cas, une entreprise peut décider préalablement de se préparer à l’une ou l’autre crise, en fonction d’une analyse de risques, effectuée préalablement. C’est la bonne pratique, mais généralement, c’est plutôt l’exception et non la règle.

La crise peut prendre de multiples formes

Rupture d’approvisionnement, accident interne majeur, une non-qualité majeure dans votre production, avec potentiellement, un impact sanitaire pour vos clients ou encore, le dépôt de bilan d’un client représentant 30% de vos ventes avec de nombreuses factures impayées.

Plus récemment, la crise sanitaire mondiale apparue début 2020 a représenté un défi majeur pour de nombreuses entreprises, obligées de se réorganiser en quelques jours pour télétravailler ou pour se protéger financièrement d’un cataclysme économique annoncé.

Cas concrets

Une entreprise se doit de songer aux risques majeurs encourus par son business. Certains consultants parlent de « penser à l’impensable ». Il s’agit surtout de réfléchir aux scénarios catastrophes auxquels l’entreprise pourrait être confrontée dans chacun de ses processus de gestion essentiels.

Un manager de transition peut identifier les risques, la probabilité de survenance de ces risques et les conséquences de la survenance de ceux-ci. Au travers de cette étude, on peut voir dans quelle mesure il est possible d’apporter des réponses, à quelles conditions et à quels prix.

Récemment, des cas médiatisés ont mis en lumière les risques d’escroqueries au dirigeant d’entreprise, de hacking ou de séquestration des données d’entreprise en échange d’une rançon. Dans certains cas, des entreprises ou des institutions de soin ont été mises à l’arrêt pour plusieurs jours ou semaines. Il est recommandé de gérer la sécurité informatique et de réaliser périodiquement des audits informatiques et Internet pour s’assurer que les principaux risques sont maitrisés.

Demander l’assistance d’un expert

En faisant appel à un expert de JK@7Consulting, il est possible de préparer un plan de gestion de crise financière pour votre entreprise, ou, en cas de survenance d’une crise.

Les effets de la transformation digitale sur les entreprises

Effectivement, les entreprises créées à l’ère du digital ainsi que les start-ups apportent des innovations…

Voir plus

La finance pour les non-financiers

Effectivement, de nombreux postes ont besoin d’un bagage « financier » minimum afin d’assumer ses…

Voir plus

Une croissance digne de ce nom

À l’heure actuelle, les petites entreprises wallonnes ont souvent tendance à stagner. Seules quelques-unes connaissent…

Voir plus